Chronologie

Costumes réalisés par mes soins avec l'aide d'Akisa cosplay (couture, peinture) et Lunellil Costumes  (couture). 

Si vous souhaitez voir la conception  des costumes, rendez-vous sur ma page Facebook, vous y verrez de nombreux détails.

 

Davy Jones (2013)

Premier costume commencé en 2012,  tiré de l'univers de Pirates des Caraïbes, Davy Jones fait partie des personnages les plus mémorables de l'univers de la piraterie. Son histoire est touchante et il impose un charisme fou. Bref, c'est l'un des personnages que j'affectionne le plus, et je suis revenu sur ce costume à maintes reprises pour pouvoir l'aboutir entièrement, et passer sur scène avec Akisa pour les sélections ECG françaises de 2016. 

Groot (2015)

Sa phrase fétiche "I am Groot" est devenue une référence, et ce personnage tendre mais puissant m'a donné envie de le réaliser comme deuxième costume, et par la même occasion de devenir fan des Gardiens de la Galaxie.  Je ne rajouterai qu'une dernière chose évidente :

"I AM GROOOOOOOOOOOOOOOOOOOT".

Pesca (2017)

Fan d'odyssées spatiales, c'est en regardant les designs de Joel Harlow sur Star Trek Beyond que je suis tombé sur ce personnage, une figurante. Elle m'a tout de suite tapé dans l'oeil et  le projet était lancé, le vaisseau pouvait s'envoler vers d'autres galaxies. Le costume a été inventé par Lunelill car nous n'avions pas d'images de plein pied, je n'avais même qu'une seule image et c'était intéressant d'inventer certains éléments pour coller avec le reste du personnage.


Joker (2017)

"Why so serious?". Cette phrase résume bien la situation, le Joker et son sourire machiavélique, sa folie, et ses cicatrices. Je me suis inspiré de la version du Dark Knight  pour ensuite aller vers un Joker plus personnel, mais tout aussi fou.

Steve Harrington (2018)

Fan de la série Stranger things, j'ai décidé de réaliser ce costume car je suis un adepte des années 80. Steve est le genre de personnage qu'on aime pas trop au début mais qui devient hyper attachant au fil des épisodes. <pour une fois, je joue un beau gosse !

Edward Cullen (2018)

Parti d'un délire , me voilà retrouvé dans la peau du plus sexy des vampires (ou pas), mais c'est aussi ce genre de projet qui amène à de jolis défis, tout en prenant cela avec humour!